ART PERFORMANCE WEEK-END

03-04.05.2013

Elisa Andessner - Marita Bullman - An Debie - Nick Defour - Béatrice Didier - Monica Klingler - Evamaria Schaller

Les 3 et 4 mai, 10/12 a présenté quelques artistes issus de différents milieux dont la pratique artistique se situe essentiellement dans le champ de l'art performance en tant qu'art éphémère.

Si ces artistes ont tous un univers différent et particulier, quelques points communs se dégagent: un engagement du corps, un rapport à l'espace, au temps présent, parfois aux objets, qui les amènent à envisager leur "performance" non comme un objet ou comme un produit fini mais comme un moment partagé, un processus qui se déroule à cet endroit là et à ce moment précis.

 

Elisa Andessner (AT)

Elisa Andessner travaille principalement dans les domaines de l'art performance, de la vidéo et de la photographie.
A  travers ses œuvres, elle tente différents points de vue sur la réalité, la questionnant ou la déformant. Ses performances sont presque minimalistes, engageant toujours le corps à créer, à travers mouvements et actions, des atmosphères particulières voire irréelles.

Marita Bullman (DE)

"Mes performances jouent sur une certaine perception du dégoût, de l'érotique, de l'échec, de la sensibilité et des genres, souvent avec humour.
J'aime explorer et afficher les limites et les bizarreries physiques. Je parle avec mon corps, avec certains matériaux de la vie quotidienne et leurs mouvements et ainsi je crée une plate-forme d'échange entre mon corps, le temps et le spectateur."

An Debie (BE)

Le travail d'An Debie a progressé au fil du temps de danses et performances purement physiques à des explorations où le corps et les objets sont combinés. Plus récemment, elle a introduit dans ses performances le verre, intriguée par sa nature duale, à la fois protecteur et dangereux.
Son vocabulaire est minimaliste mais métaphorique par nature; réflexion sur la vie et ce que signifie être un être humain dans un corps physique, au travers tant de la simplicité  que de la complexité de nos vies quotidiennes.

Nick Defour (BE)

Pour Nick Defour sa propre présence dans son travail est essentielle:  " J’essaie d’être le plus clair possible face aux spectateurs dans le sens: what you see is what you get….
Il s’agit de notre humanité en tant qu’êtres humains vivant ensemble. Une abstraction du monde et de chaque individu en particulier.
Un espace/temps, une conscience du monde compréhensible tel quel. Par l’intermédiaire de mon travail, en utilisant répétitions ,arrêts sur images, silences, ... je souligne, je répète cette évidence. Cette évidence de l’homme qui se questionne. Mon travail se fait. Point."

Béatrice Didier (BE)

"Souvent, mes performances naissent d'une rencontre. Rencontre avec une personne, un espace, un matériau, un événement... La rencontre se transforme en une action. Une action dont je ne connais pas la fin ou le résultat, tentant de me laisser guider par le présent et/ou les accidents qui surviennent.
Mes performances sont des fragment d'un processus transformé par l'espace où je performe, par la rencontre avec les témoins/spectateurs, par les expériences que je traverse en tant qu'humain voyageant dans un monde auquel je réagis ou que j'observe. Une performance m'amène à une autre qui m'amène à une autre,... et c'est ainsi que je continue à "créer", par ricochets... "

Monica Klingler (CH)

"Les vibrations, tensions, scintillements, vacillements, le silence, les cris, les plis, les ébranlements du monde traversent un corps humain, un être humain et se répandent aux corps de ceux présents, déployant et rappelant mille aspects de ce que c’est d’ être corps.
Ces jours-ci mes performances naissent entièrement dans le moment même de la performance. Elles surgissent de la rencontre entre mon corps et l’espace dans les circonstances de la performance.
Le corps humain m’intéresse en tant qu' "extrait de monde"; un composite d’artifice, de nature, de culture, de mental, de physique, d'âme. Dans ce corps et à travers ce corps que je suis, je cherche à reconnaître les choses de ce monde.
Mes performances sont des moments partagés de cette exploration continue."

Evamaria Schaller (AT)

"Dans mon travail de performance, de vidéo ou d'installation, je me concentre sur l'environnement social et les espaces liminaires. J'interagis avec les conditions spécifiques du lieu que j'occupe, utilisant ma propre esthétique du geste pour interagir avec les conventions qui gouvernent les relations et les comportements.
Il s'agit toujours d'ajuster mes propres frontières.
Même l'échec, la violence ou l'exclusion peuvent être transformés en un geste sensible.
Les matériaux qui m'intéressent aujourd'hui sont des matériaux extensibles et compressibles comme par exemple les élastiques ou les sacs à ordures ( qui m'intéressent aussi par leur coté social). "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nick Defour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elisa Andessner

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Evamaria Schaller

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Evamaria Schaller

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monica Klingler

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monica Klingler

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Béatrice Didier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Béatrice Didier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

An Debie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

An Debie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marita Bullmann

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marita Bullmann

 
Photos: (c) Veronica Castiglioni