THOMAS CARTRON

Tout a déjà disparu

 

 

22 >28 novembre 2014, de 15 à 19h


Pour sa deuxième exposition personnelle dans l’espace du 10/12, Thomas Cartron rassemble une sélection de travaux anciens et en cours de réalisation.
Chacun de ces projets s’articule autour du « geste » dans les différents états de l’image photographique : son processus de fabrication, son existence et sa disparition.
Ces gestes - parfois romantiques, parfois radicaux - tentent de remettre en cause notre facilité à produire des images et à les oublier.


« Que celui qui me lise comprenne bien le point de vue auquel je me place : Tout ce que je dis est un mensonge, tout mythe n’est qu’une tromperie. Toute image est un leurre face à l’inconnu qui est au cœur de l’originaire. Je ne surveille avec tant d’application tout l’espace qui m’entoure que parce que je recherche avec une fièvre inlassable quelque chose qui manque. »
Pascal Quignard - « La nuit sexuelle »

http://www.crtrn.com/

 



"Le Mont Analogue", sténopé numérique couleur



"The Long Goodbye", papier argentique noir et blanc



"Veronica", émulsions photographiques transférées sur papier



"Demande à la poussière", diapositives 35mm trouvées - "Vers le silence", carte postale anonyme
Sur la table: "La Rosa", anthotypeà la rosesur papier velin




"Burn it blue", papier photographiue brûlé à la bougie


"Tsalal", sténopé argentique noir et blanc, tirage au nitrate d'argent et à l'eau de mer sur mur


"Prière", vidéo couleur, projection en boucle sur la vitrine