3 WEEK-ENDS D'OCTOBRE:

 

ANTONE ISRAEL "Hokushin": sam 10, dim 11 - 16:00-18:00
vernissage ven 09 -18:00


ALIX DUSSART "Land": sam 17, dim 18 - 16:00-18:00
vernissage ven 16 -18:00


MARCO DE SANCTIS/MATTEO CAVALLERI "Quetzalcoatl": sam 24, dim 25 - 16:00-18:00
vernissage ven 23 -18:00


Antone Israel "Hokushin"
Que serait un film s’il ne se laissait voir que par intermittence, et que chaque vision supposait sa destruction? Serait-ce un film qui meurt ou qui se métamorphose? Voici quelques prémices d’une projection performative qui une fois achevée deviendra sculpture.

 

Alix Dussart "Land"
Installation, projection vidéo sur plâtre, 19'58, 2015

"La portion d’espace créée par la projection de la vidéo donne à voir une profondeur qui se répand par l’action de la marée montante ; elle devient peu à peu vertigineuse. La juxtaposition d'espaces fait se superposer les matières et les états. La réaction qui devrait avoir lieu entre le plâtre et l’eau ne se réalise pas. Cette rencontre se joue sur un autre plan, par voisinage : une matière est redonnée à la vidéo par une sorte d’adhérence. Le blanc de l’écume se répand
progressivement selon le flux et reflux de la marée et dévoile ainsi le blanc du gypse."

 

Marco De Sanctis/ Matteo Cavalleri "Quetzalcoatl"
Quetzalcoatl est un geste simple, pensé lors des visites des plus importants sites archéologiques Maya et Aztèque du Mexique. Ce geste appartient à une poétique fidèle à l’artiste; une réappropriation singulière de l’environnement qui l’entoure, un dialogue mystique entre un passé lointain et le présent éphémère. 
Ces actions ont été capturées par l’œil intuitif de Matteo Cavalleri, photographe-journaliste pour le quotidien italien "Il Giorno".