ALIX DUSSART

Matière du lointain


Exposition du 11 au 19 novembre 2016
du vendredi au dimanche, de 14 à 18h
et sur rendez-vous

Vernissage le 09 novembre à 18h

 

"Ainsi la poussière nous survivra. Elle gagne sur nous, elle a le temps pour elle. Matière du lointain [...], elle contamine notre espace présent, créant une sorte d’air résiduel"
G. Didi-Huberman, Génie du non lieu.

Le souvenir que m’a laissé le port pour l’île d’Heimaey prend place dans l’espace d’exposition. Lieux et temps se superposent et sont voués à se transformer.  

À la base de mon travail, il y a la notion de passage, d’intervalle. Un décloisonnement entre les différents médiums que j’emprunte, la photographie, la sculpture, la vidéo, le son, en découle.
Cette notion influe sur mon approche de l’image et de la matière, et leur rapport. J’interroge leur ouverture, qui naît de l’accumulation de temporalités et de réalités qu’elles portent, et auxquelles elles renvoient par transparence. Le but est de percevoir "les rapports intimes et secrets entre des choses, les correspondances et les analogies" dont parlait Baudelaire , et ce en tant que processus.
Ce processus apparaît notamment grâce à la perte d’échelle, entre macrocosme et microcosme.

Alix Dussart