thomas jean henri

qu’as-tu gardé de notre amour?


du 16 au 25 février 2018,
ven-sam-dim 13:00-18:
30

 

où sur une table poser le journal d’un geste documenté
sur ce que nous gardons de nos amours passées
ce journal fut imprimé à un seul exemplaire de 375 × 520 millimètres
sur papier 55 grammes imprimé au jet d’encre en écosse

 

inviter ses aimés à la maison,
s’assoir autour d’une table,
au centre de mon salon posée.

leur demander d’apporter un unique objet,
souvenir d’un amour passé qu’ils ont secrètement à leur coté gardé,
malgré les années écoulées,
les déménagements,
et les amours nouveaux.

sur cette table disposer,
une assiette et une tasse verte pour l’invité,
l’identique, en rose, pour moi,
deux couteaux dont un petit qui coupe bien,
un pamplemousse rosé encore à éplucher,
du millet soufflé,
quelques céréales,
deux pots de confitures aux fruits rouges,
quelques fraises,
deux croissants,
un pain frais,
du chocolat en morceaux
et des bougies.

faire un café,
et, chaque matin de ces mois d’été, 
respecter méticuleusement ce même procédé.

alors nous voilà,
face à face,
séparés par cette petite table en bois de la largeur d’un petit mètre,
de la longueur exacte de mon bras.
et de cette mise à distance qui résume à elle seule
toute l’intimité que je me refuse à donner